Tutoriel TortoiseSVN

  Le B-A BA de l’utilisation du client SVN sur windows

Les sources de SPIP et ses plugins sont gérées et partagées dans un dépôt accessible en lecture par le Web, et en lecture-ecriture sous Subversion (et bientot sous Git).

Subversion (parfois abrégé SVN) est un logiciel informatique de gestion de versionnement. Pour récupérer la version de développement d’un SPIP ou tout autre logiciel développé sous SVN, vous devez disposer d’un client SVN et de quelques notions de bases.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les puristes utilisent un client SVN enn ligne de commandes, mais des interfaces graphiques intégrés au gestionnaire de fichier de l’OS sont souvent plus faciles à prendre en main pour débuter ; sous Windows, pas de doute, TortoiseSVN et son pendant TortoiseGit bénéficient de toutes les faveurs.

Cet article récupère à votre disposition un tutoriel écrit aux débuts de SPIP, qui a servi de référence pendant longtemps... les copies d’écran sont de 2019 !

Le principe du client est de donner accès aux commandes d’exportation et de ré-importation de changements au sein d’un dépot de sources versionnées sur un serveur, par des échanges suivant le protocole svn :// ; et il faut bien se mettre dans le point de vue du serveur auquel on fait référence, toutes les commandes sont exprimées de son coté [1]
Ainsi pour récupérer un logiciel vous demandez un Export (ou Checkout) depuis le serveur ; inversement, vous devez renvoyez vos versions modifiées par un Commit depuis le dossier contenant votre copie de travail.

 Installer le client SVN

Télécharger et installer TortoiseSVN depuis le site https://tortoisesvn.net/ [2].
Vous serez peut-être surpris de ne pas voir d’icône nouvelle, en fait les menus d’échange avec le dépôt central apparaissent dans le menu contextuel sur les dossiers, accessible avec tout explorateur de fichiers.
Tout au plus verrez-vous apparaître un Settings correspondant à "C:\Program Files\TortoiseSVN\bin\TortoiseProc.exe" /command:settings.

 Récupérer un logiciel développé sous SVN

D’abord créer un dossier pour recevoir une copie de travail sur votre disque dur : Clic droit > Nouveau > Dossier .Un clic-droit vous montre que Tortoise est déjà prêt à travailler.

Sur ce dossier nouvellement créé, faire : Clic droit > Checkout
et saisir l’url [3] correspondant au logiciel mis à disposition sous SVN...

- pour récupérer la version de développement de SPIP, saisir svn://trac.rezo.net/spip/spip dans le champs intitulé « URL of repository ».
- pour récupérer une version d’un plugin sur la zone, saisir svn://zone.spip.org/spip-zone/_plugins_/ et naviguez (en cliquant sur le bouton « Trois points » ; en principe la version actuelle à télécharger est sous le trunk qui est sous le prefixe identifiant le plugin qui vous intéresse...
- p our récupérer l’intégralité de SPIP Zone [4], saisir svn://zone.spip.org/spip-zone ; vous ne chargerez pas tout, mais vous préférerez cliquer sur sur les trois points de suspension,pour parcourir l’arborescence des fichiers disponibles sur le serveur (cela peut être assez lent à l’affichage).

Une fois la récupération achevé, un message vous indique que le transmission est « Completed » et vous avez même le numéro de version des fichiers que vous venez de récupérer ; l’explorateur Windows va désormais vous cocher le/les dossier récupérés.

De plus, votre dossier contient un sous-dossier caché nommé « .svn » qui contient les informations nécessaires à la synchronisation avec le dépot central. Et Tortoise modifie son menu contextuel

Si vous modifiez des fichiers en local, le coche vert disparait au profit d’une autre icone, indiquant la modification effectuée.

Votre dossier contenant maintenant une distribution SVN du logiciel, il devient possible de mettre à jour, exporter le logiciel, ou commiter ses mises à jour : le menu contextuel vous donne désormais accès à la totalité des manipulations de SVN, comme ci-dessous :

Mettre à jour sa version en local
Pour remettre à jour votre logiciel précédemment récupéré (car d’autres ont pu apporter des mises-à-jour entre temps), il suffit de faire : Clic droit > SVN Update, sans même préciser le repository.

Si tout se passe bien, vous récupérez alors la toute dernière version des fichiers.

 Exporter la version depuis votre ordi local

Pour exporter une distribution propre [5] de votre logiciel précédemment récupéré, il suffit de faire : Clic droit > Tortoise SVN > Export et d’indiquer un dossier de réception.

 Commiter ses modifications

Pour commiter des modifications (que vous aurez testées), vous devez préalablement obtenir un couple login / mot de passe pour être autorisé à déposer vos fichiers à SVN.

Pour commiter, il suffit de faire : Clic droit > SVN Commit, en espérant que vous avez bien testé !

Si vous n’aviez fait aucune modification, Tortoise le verra :

Il est vivement recommandé de documenter son commit, c’est à dire d’expliquer les modifications réalisées : renseignez dans l’écran d’exemple ci-dessus votre explication, au-dessus de celle montrant les fichiers modifiés à renvoyer (rien ici..).

Corriger une erreur (souvent exigée comme pendant du "gogogo" spipeur maladroit) est à faire strictement par le menu contextuel Clic droit > Tortoise SVN > Revert.


Merci de nous signaler les coquilles ou erreurs qui figureraient dans cette page.

[1Concepts de base de Subversion bien expliqués en une page !

[2Pas de version de traduction installée, je le conseille pour rester en cohérence avec le vocabulaire habituel des documentations, et s’obliger à bien mémoriser les concepts.

[3L’URL peut être donnée ici au protocole https:// mais nous aurons besoin d’une URL svn :// pour renvoyer nos modifications eventuelles à la zone-spip...

[4Si vous voulez vivre dangereusement... et saturer votre disque dur !

[5L’exportation est ’propre’ car ne contenant aucune information .svn de synchroinisation.


Liens A2A visibles seulement pour les inscrits.
Liens visibles seulement pour les inscrits.

Article publié le 27 février, et actualisé en février 2019 .

Répondre à cet article