Pipeline

  Les points d’insertion prévus pour des add-ons

Les pipelines désignent en SPIP une structure d’interfaçage du coeur du programme, pour y introduire des traitements optionnels personnalisés, au moyen d’une simple déclaration des fonctions à utiliser, ajoutée aux globales.

Cette architecture propose des points d’entrée ouverts, largement utilisés en particulier par tous les plugins.

Article publié le 28 novembre 2012, et actualisé en décembre 2019

 
 
 
 
 
 
 
 

Un pipe en-ligne ? Non SPIP n’est pas un champ de pétrole, juste un truc avec des idées !

Les pipelines en SPIP reprennent le fonctionnement bien connu des filtres Unix, enchaîner des fonctions à appliquer successivement sur un code (texte qui doit générer un affichage ou un traitement...).

Classiquement, l’ajout de fonctions nouvelles à traiter dans les pipelines est réservée aux plugins (voir ci-dessous) ; ceux-ci doivent déclarer une balise pipeline dans leur fichier descriptif paquet.xml (ou plugin.xml en SPIP 2).

Mais si vous voulez faire simple, pour un traitement ponctuel, la syntaxe à utiliser est simplement d’ajouter dans le config/mes_options.php :

   $GLOBALS['spip_pipeline']['nom_du_pipeline'] .= "|nom_de_la_fonction";

L’usage de déclaration des pipelines est quasi-indissociable de la programmation de plugins indépendants des évolutions du core ; il est automatisé dans les fichiers descriptifs plugin.xml et maintenant paquet.xml, que vous pourriez voir à chaque plugin utilisé ; mais rentrer dans ce développement relève de Programmer Spip....


Merci de nous signaler les coquilles, imprécisions ou erreurs qui figureraient dans cette page.


Liens A2A visibles seulement pour les inscrits.
Liens visibles seulement pour les inscrits.

Article publié le 28 novembre 2012, et actualisé en décembre 2019 .

Répondre à cet article