Couts de Migration d’un site Web

  Refaire un site, ou le relooker ?

Beaucoup d’entreprises disposent d’un site Web, et veulent le "refaire" !

Souvent piloté sous la responsabilité de la Communication interne, la tache sera souvent confiée à une Web Agencie, comme pour la création initiale du site à partir de rien.

Mais justement, UNE ANALYSE ECONOMIQUE rapide vous rappellera que beaucoup d’argent a déjà été dépensé, mieux investi, et que ces investissements peuvent être pérennisés...


 L’investissement passé

Le site existant est sur un nom de domaine : véritable identité numérique de la structure juridique sur la toile (c’est son nom, indispensable pour les contacts mails ou internet/extranet  !), il faut d’abord vérifier le propriétaire effectif, pour savoir s’il est déplaçable [1].
Ensuite il faut aussi tenir compte du référencement existant : on pourrait comparer cela à l’habitude de chalandise, qui se traduit dans les comptes par la valeur du "pas de porte" d’un commerce traditionnel. Il sera imortant que la refont du site conserve ce référencement, en conservant les URL existantes pour que les visiteurs ne trouvent pas porte close...

 Le contenu

Le travail de construction de contenu du site peut vite prendre "beaucoup" de temps, et donc de valeur. Trop facilement les agences "oublient" cet aspect et vous le font refaire....
Ce contenu, surtout celui construit tout au long de la vie du site, constitue un investissement, souvent le plus important en valeur de travail, dans le budget global du site.
Changer le site signifie souvent tout perdre et tout recommencer ; il est parfaitement possible de conserver la plupart des informations et travaux déjà fournis, au prix d’une simple conversion automatisée par informatique en cas de changement d’outil...
En plus il y a aussi l’expertise et la connaissance du sytème, voire la formation des utilisateurs du site, en particulier ceux chargés de sa mise en forme, l’quipe de communicaiton qui l’alimente.... Encore un poste de cout (et d’habitudes) à considérer

 Finallement que changer

L’apparence graphique, elle, peut changer aussi souvent qu’une vitrine de magasin, ne serait-ce que pour coller aux usages et modes du web si votre activité doit le suivre. Mais refaire un design graphique n’a rien a voir avec refaire un site. Bien sûr, certains outils sont mieux adaptés que d’autres a suivre les modes du Web, en particulier els modes ergonomiques avec l’arrivée du responsive, c’est-à-dire l’adaptation de l’apparence graphique à la taille du terminal utilisé..
Ces deux facteurs peuvent nécessiter une intervention, en partie informatique, pour reprendre les template squelettes ou thèmes utilisés dans votre site... Mais vous verrez vite la différence de cout, de durée et de complexité avec la refont complète...

Par contre, lors d’une refonte du site, vous pourriez vous interroger sur la pertinence de changer le mode de fonctionnement du site, relativement à son intégration dans vos processus de relation client ou usagers. Vous pourriez vouloir aller dans le sens d’une plus grande interactivité, et cet examen vous est conseillé ! Vous en tirerez les conséquences...


Merci de nous signaler les coquilles ou erreurs qui figureraient dans cette page.

[1A l’inverse d’un entrepôt physique -loué par exemple- vous pouvez déplacer le serveur entre prestataires de façon transparente pour tous les utilisateurs, sauf si vous êtes déjà chez un hébergement locatif ou sous contrôle en propriété de votre prestataire.


Liens A2A visibles seulement pour les inscrits.
Liens visibles seulement pour les inscrits.

Article publié le 18 avril, et actualisé en avril 2019 .

Répondre à cet article